PASTIS HENRI BARDOUIN

Publié par Lydia

Le pastis Henri Bardouin

Les premières mentions de pastis de la Distillerie de Lure ont été retrouvées sur une publicité parue en 1935 : le Paulanis, du nom du propriétaire de l’époque Paul Ferréoux.
Lorsqu’en 1946, Henri Bardouin entre à la distillerie, il change le nom du Paulanis pour le Diamant et le distribue dans les bars locaux.

Henri Bardouin, est le premier à avoir pensé à concocter un pastis plus complexe.

En 1986, la Distillerie de Haute Provence développe une nouvelle recette de pastis aux plantes appelé l’Occitanis.

Le pastis Diamant est conservé comme pastis standard. Il est destiné aux bars. L’Occitanis, lui, est dédié aux détaillants.
C’est en 1990, lorsque la société devient Distilleries et Domaines de Provence, que naît le Pastis Henri Bardouin : évolution du pastis Occitanis auquel sont ajoutées des épices plus exotiques qui contribueront à sa renommée.

Le pastis Henri Bardouin se différencie des autres pastis par sa finesse et la richesse de ses arômes. Il est plus fin, plus aromatique et plus élégant. Le Pastis Henri Bardouin préserve le palais et permet d’apprécier pleinement mets et vins dégustés par la suite.

 

- Henri Bardouin, est le premier à avoir pensé à concocter un pastis plus complexe.
- La richesse aromatique du Pastis Henri Bardouin provient de plus de 65 plantes et épices qui lui confèrent un caractère unique.
- Le Pastis Henri Bardouin est non seulement riche en goût mais aussi très équilibré : un arôme ne l’emportera pas sur l’autre. Il stimule le palais sans jamais l’anesthésier.
- Original et goûteux, le Pastis Henri Bardouin est le seul pastis qui se permet de passer à table !

PASTIS HENRI BARDOUINPASTIS HENRI BARDOUIN

Publié dans PARTENAIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :